Applications des supraconducteurs en électrotechnique : du rêve à la réalité

03 juin 2015

ETB-Blida

La réduction de la consommation d’énergie est un objectif très important à viser pour la préservation des ressources d’énergies et pour l’environnement. Cet objectif rentre donc  tout à fait dans le cadre du défi sociétal « Energie propre, sûre et efficace ».
La recherche dans le domaine des matériaux supraconducteurs est extrêmement variée, depuis la physique du solide jusqu'à l'élaboration de matériaux et la définition de processus industriels de fabrication. Quasi indépendamment, des travaux de recherches sont menés sur les applications des supraconducteurs en génie électrique, depuis les composants électroniques de quelques grammes fonctionnant à des fréquences supérieures au THz jusqu'aux moteurs de propulsion marine et générateurs pouvant atteindre plusieurs dizaines de MW et pesant plusieurs dizaines de tonnes.
Il existe un nouveau domaine d'application des supraconducteurs dont l'importance ne cesse de croître, il s'agit des limiteurs de courants supraconducteurs. En effet, Les réseaux de transport d’électricité sont des organes qui sont, en permanence, sujet à des défauts d’ordre électriques et/ou mécaniques du fait de leur forte exposition aux éléments naturels (vents, pluies, …). Les défaillances d’ordre électrique et plus particulièrement les courts-circuits provoquent, en complément d’une augmentation du courant dans les différents organes pouvant amener à une destruction totale ou partielle des organes de coupures, une variation de toutes les grandeurs du système pouvant rendre instable le réseau électrique. Les limiteurs de courant supraconducteurs sont une solution envisagée pour faire face à ces problèmes. À ce jour, la preuve du concept de limiteur supraconducteur a été faite et plusieurs démonstrateurs à pleine échelle ont été testés et sont testés actuellement dans des réseaux électriques.
Un autre type d’application concerne de très près les réseaux électriques ; il s’agit du stockage de l’énergie. Comme on le sait, l’application la plus connue est celle de l’imagerie médicale où l’énergie magnétique stockée dans une bobine supraconductrice sert à créer un champ magnétique intense dans un grand volume. L’extension de ce type de stockage associé à un redresseur onduleur permet des échanges d’énergie entre une bobine  de grande dimension et le réseau électrique.
Enfin et pour terminer des liaisons électriques supraconductrices sont utilisée depuis peu, plutôt en milieu urbain, et permettent de renforcer un réseau sans grande intervention sur la partie génie civil.

Cette journée sera co-organisée le 03/06/2015 par :

  1. Le Laboratoire de l’Energie et des Systèmes Intelligents LESI, Université de Khemis Miliana,
  2. Le Groupe de Recherche en Electrotechnique et Electronique de Nancy GREEN, Université du Lorraine, France,
  3. L’Ecole Technique de Blida ETB-IFEG, Institut de Formation en Electricité et Gaz (filiale du groupe SONELGAZ),

Programme de la journée

  • Conception, modélisation et commande des machines électriques.
  • 8h30 à 9h00 : accueil des invités
  • 9h00 à 9h30 : allocutions de bienvenue
  • 9h30 à 10h30 : 40 ans de supraconductivité, Pr. Abderrezak REZZOUG, Laboratoire GREEN de Nancy, Université de Lorraine, France.
  • 10h30 à 11h30 : La supraconductivité : de la physique aux applications en électrotechnique, Pr. Bruno DOUINE, Laboratoire GREEN de Nancy, Université de Lorraine, France.
  • 11h30 à 12h00 : Pause Café
  • 12h00 à 12h45 : La supraconductivité au LESI, Dr. El Hadj AILAM, Laboratoire LESI, Université de Khemis Miliana, Algérie.
  • 12h45 à 13h15 : Clôture de la journée
  • 13h15 : Déjeuner

Comité d'organisation

Président

El Hadj AILAM

Membres

Mohamed Nadjib BENALLAL
Abdelfettah HOCINE
Ali MAHIEDDINE
Amel MAZOUZ